Mode La Muse Frida Kahlo

La Muse Frida Kahlo

 

Dans l’univers de Souleiado, Frida Kahlo n’est pas un choix, c’est une évidence.

Qui mieux qu’elle a su faire chanter les couleurs les plus vives, les plus solaires, les plus joyeuses, pour sublimer une souffrance physique aux frontières de la mort en un art toujours plus vivant…

 

Sa maison du Mexique vibrait de tous les bleus, de tous les roses, de tous les jaunes.

Ses robes longues et bigarrées, ses blouses brodées, ses bijoux baroques, ses coiffures sophistiquées, où poussaient des jardins tropicaux et des oiseaux de paradis, étaient un hymne à la vie, à la passion et à l’art.

La femme Souleiado reconnaît en Frida une muse sur le chemin de sa liberté. Ne jamais suivre les tendances, mais les créer, ne pas porter les couleurs de la saison mais toutes les couleurs, parce qu’elles sont la vie, et parce qu’on les aime, à la folie.

Frida arborait ses vêtements, ses coiffures, ses bijoux comme une expression libre et originale d’elle-même. Comme une variation, une exaltation féminine et sensuelle de son art.

 

La femme Souleiado sait qu’une robe ou un bijou expriment bien davantage que les caprices d’une tendance éphémère.

En adoptant Frida Kahlo comme icône depuis trois ans maintenant, Souleiado rend un hommage chaleureux à son courage, à son indépendance et à sa joie de vivre au delà d’un destin marqué par les souffrances.

 

 

 

La vie est belle, nous disait-elle, si on choisit de la regarder avec des yeux d’artiste, la liberté est là, qui nous ouvre sa route de surprises et de lumière, si on ose la prendre à bras le corps, en refusant les chemins balisés que l’on tente de nous imposer.

La mode n’est pas un diktat mais une chanson, dont chaque femme écrit elle-même paroles et musique.

 

comments powered by Disqus
Mode Tuto Souleiado #3: le calendrier de l’avent à imprimer
> Voir notre profil facebook